Zalando-01

Zalando, le paradis 2.0

  • 28 janvier 2013

« Les pubs Zalando me narguent et me persécutent. Je vais finir par craquer ».

Rappelez-vous de cette phrase que j’avais écrite il y a un moment dans ma rubrique Anecdotes & Expressions… J’ai cru, bien entendu de manière très utopique, que je pourrais résister à la tentation. Mais il n’en est rien, vous pensez bien.

En effet, que sommes-nous, nous pauvres femmes victimes de la mode, face à un tel mastodonte du e-commerce et du marketing aussi parfait? Bien peu de choses finalement…

A croire que Zalando a très bien réussi à faire les choses. Pénétrer un marché tel que la vente par correspondance et réussir aussi bien son coup, ça frôle le génie. J’ai longtemps pensé que leur succès était dû à leur matraquage publicitaire et à leur fameux slogan « haaaaaaaaaaaa, hurlez de plaisir ! » mais une fois avoir un peu creusé la chose, je me suis rendu compte que la qualité (des produits et du service) était bel et bien au rendez-vous.

Il faut dire que de commander ses fringues sur une plateforme aussi riche en choix que Zalando et aussi user-friendly est un pur bonheur. Je le dis souvent car c’est une réalité, difficile parfois de trouver du temps pour aller faire du shopping tout en conciliant vie privée et vie professionnelle. Il a bien fallu que je craque, que voulez-vous, mon dressing commençait à déprimer.

Pour l’anecdote, mon mari s’est dernièrement rendu à la Poste et a pris cette photo qui ne vient que confirmer le succès de Zalando, faisant halluciner même les hommes. Bien joué non ?

Autre anecdote, je vais régulièrement jeter mon papier dans les containers prévus à cet effet de mon quartier. Oui, je suis une honnête citoyenne, je trie mes déchets. Et à chaque fois que je lève le couvercle de la box à papier, je vois des cartons Zalando. Je me disais qu’en effet, j’étais la dernière des pigeonnes à n’avoir encore jamais rien commandé !

Face à cette persécution mentale omniprésente, je me suis dit que j’allais tout de même aller faire un tour sur ce site. Et finalement, après y avoir passé des heures, je me suis rendue compte que pendant tout ce temps, je m’étais plongée dans une autre dimension. Un voyage que je vais m’empresser de vous raconter et de renouveler dès que possible surtout!

Préparatifs du voyage

Pour tout vous avouer, lorsque j’ai tapé www.zalando.ch dans ma barre de recherche, je savais qu’il fallait prévoir plusieurs heures. J’ai donc : fermé ma page Facebook, éteint mon portable (je mens, je l’ai juste mis sous silence) et disparu de cette planète pendant un moment. Si je peux vous donner un conseil, surtout pour l’intégrité physique de vos proches, lorsque vous vous connectez sur Zalando, faites en sorte de ne pas être dérangée.

Ok, vous avez écarté vos proches, vous êtes seule au monde, vous avez un pantalon dans lequel vous êtes bien, vos cheveux sont attachés (pour éviter qu’ils vous cachent la vue), vous avez un grand verre d’eau (ou de ce que vous voulez mais restez sobre quand même), de quoi vous nourrir (oui, il faut prévoir plusieurs heures) et vous êtes passée aux wc avant bien entendu. Non mais je me permets de le rappeler parce qu’on connaît les femmes…

Tout est prêt, vous respirez un grand coup et on tape sur ENTER !

Le voyage commence

On dit que la première impression est toujours la bonne. Je crois que Zalando l’a bien compris. On arrive sur une homepage bien structurée, chaque chose est à sa place, de belles images défilent, des textes accrocheurs vous interpellent : bref, une navigation simple mais efficace. Tout ce que j’aime, droit au but tout en étant agréable à regarder !

Une fois qu’on a pris quelques secondes pour scroller avec sa souris, on se sent presque chez soi et on se laisse aller à ses clics.

Les catégories sont on ne peut plus simples : femmes, hommes, enfants, maison. Point barre. Les sous-catégories viennent faciliter votre recherche. Une fois que vous avez soit tapé un mot-clé soit cliqué sur les sous-catégories, vous pouvez encore affiner votre recherche. Par taille, par budget, par offres spéciales, par marque (plus de 600) et surtout par couleur ! La recherche par couleur a tout simplement révolutionné ma vie. Je pouvais en quelques clics me créer des tenues complètes et assorties ! Quel bonheur ! Que demande le peuple (féminin) ? Et bien ça, juste ça… On est pas aussi exigeante qu’on pourrait le croire finalement !

Sur un nuage

Le temps passe mais je ne le remarque pas. J’ai l’impression qu’il n’est que 22h00 mais en fait il est déjà 2h00 du matin… ça s’appelle shopping by night, sans avoir à passer des heures dans les cabines d’essayage, à crever de chaud dans les magasins et à supporter tous les autres gens. Bonne alternative non ?

Ma fonctionnalité favorite : « Ajouter à mes préférés ». L’outil le plus important à mon sens. Tout ce que je voyais qui entrait dans mes critères, je les ajoutais à ma liste de préférés. Oui, je sais ce que vous allez me dire… Après il va falloir trier ! Impossible de tout prendre, je ne suis pas millionnaire. Enfin, pas encore. Et si je l’étais, je privatiserais des boutiques. Mais bref c’est un autre sujet.

Je parcours le site et j’ai adoré pouvoir voir le vêtement en situation sur une femme. Bon ok, la femme faisait certainement un XXS et que sur moi ce serait pas forcément pareil mais c’est pas grave, ça nous permet de voir comment il est coupé et comment il tombe.

Fan de chaussures que je suis, j’ai été impressionnée par le nombre de photos d’angles différents qui ont été prises pour chaque chaussure. Un travail de titan, mais qui porte ses fruits parce qu’on peut voir la chaussure dans son ensemble mais aussi dans ses détails.

De plus, je tiens à mentionner que je n’ai pas eu une seule fois à refresher ma page, je n’ai eu aucun bug d’affichage de photo et de texte et le processus de commande s’est fait en deux temps trois mouvements.

Je suis devenue une telle dingue de Zalando que la page de leur site est constamment ouverte sur mon Google Chrome. Ok, là ca devient pathologique…

Retour à la réalité

C’est le milieu de la nuit, je pense être la seule réveillée de tout le quartier… A non, c’est pas vrai, je vois ma voisine d’en face qui est toujours en face de son ordi. Elle fait surement la même chose que moi à l’abri des regards!

Bref, il se fait tard et je commence à piquer du nez. Il faut que je finalise. Je me rends dans ma liste de préférés. Mon dieu… Je n’avais pas remarqué que ma liste était aussi longue ! En même temps, j’ai le clic facile il faut dire. Bon, allez on prend encore un moment et on trie. Ça oui, ça non, ça oui, ça non, ça oui, etc.

Trop de choix tue le choix ? MAIS JAMAIS DE LA VIE ! Plus y en a mieux c’est ! ;-)

Voilà j’ai fait mon tri, je créé mon compte (ben oui souvenez-vous c’est une première pour moi), je paie (mon mari va me tuer mais je m’en fous je pourrai lui dire que la livraison est gratuite ça apaisera les tensions) et je valide !

« Soupir de satisfaction »

Ca y est je l’ai fait, je me sens trop contente, non seulement, je fais partie de la communauté Zalando et je pourrai enfin en parler avec mes copines. Oui, parce que jusque là, je pouvais pas participé aux discussions Zalando, une rejetée je vous dis !

Je contrôle bien d’avoir reçu mon email de confirmation de commande. Ok, c’est bon, j’éteins cette fois.

Carte postale expédiée

Maintenant, il va falloir attendre que le paquet arrive… Heureusement, pour éviter des crises de nerfs et d’angoisse, Zalando permet de suivre le traitement et l’expédition de sa commande. Tous les jours j’allais voir !

J’ai reçu, quelques jours après ma commande, un email de leur part me disant qu’elle avait été expédiée.

En fait, un paquet Zalando, c’est un peu comme un souvenir de voyage, une carte postale qui contient des fringues, plutôt pas mal comme concept non ?

Il ne me reste plus qu’à attendre que mon paquet arrive. Il ne va plus tarder, encore un ou deux jours et je saurai ce que ça fait de faire peur à son facteur en hurlant de joie ! Je crois que je ne vais pas aller travailler ces prochains jours, comme ça c’est MOI qui vais réceptionner mon paquet :-)

Comment ça ? Si les vêtements ne me vont pas ? Mais aucun problème, les retours sont gratuits !

D’ailleurs, pour connaître le fin mot de l’histoire, je vous invite à découvrir ma réaction face à la réception de mon paquet Zalando sur ma page Facebook et surmon compte Twitter. Je devrais recevoir mon paquet ces prochains jours.

Le voyage continue sur les réseaux sociaux

En attendant de recevoir mon paquet blanc et orange, le voyage continue sur la page Facebook de Zalando, que je vous encourage vraiment à liker. Vous y verrez des belles choses comme ceci :

Je crois que ça se passe de commentaire, c’est simplement un plaisir pour l’œil ! Soyez sures Mesdames que la page Zalando ne polluera pas votre TL, au contraire, son contenu vous fera du bien aux yeux et au moral !

Liens utiles

Galerie photos

Partagez votre avis